* martine camillieri

Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin Petite cuisine au fond du jardin

2006 - Petite cuisine au fond du jardin

Textes et photos Martine Camillieri - Graphisme Valérie Chazel - Éditions Tana - 14€.

Se construire une cabane cuisine avec des tréteaux, des cageots, fabriquer son évier, son électricité, faire un mini potager pour manger ses radis. Cuisiner sans feu et attendre les grosses chaleurs pour faire la fondue à la canicule. Cuisiner tout seul dans une cabane et choisir, une maison-mère se chargeant de veiller à l'équilibre nutritionnel, ce qu'on a envie de manger. Par le biais de l'autonomie, ce livre veut développer la curiosité pour l'aliment, l'envie de tester, de goûter, parce que plus on apprend à connaître ces aliments indispensables, plus on a de chances de les aimer. Les recettes sont des expériences à tenter, on déguste la betterave déguisée en sorbet, les fraises comme des tomates, on mange des fausses limaces, des vraies fleurs, du boa, des fromages d'anniversaire.
Tout est un peu inversé, détourné, mais qui prouve que les recettes des livres de cuisine pour adultes sont les vraies ? Toutes ces petites farces délicieuses donnent ensuite lieu à des dîners, apéros ou fiestas, car rien n'est plus drôle que de cuisiner pour des invités, et de recevoir des tonnes de compliments !

L'adorable photo de Suzanne dans les choux est faite par son papa.

Exposition personnelle : Les nourritures imaginaires. Atelier nuit Blanche des enfants, Centre Pompidou (2006).
Bibliographie : Mini Maousse, Archi petit, concours de micro architecture - Fiona Meadows - Éditions Alternatives (2010).