* martine camillieri

Vanity-Cake

Vanity-Cake

Les designers alliés aux pâtissiers sont-ils notre enfer ?

Les pâtisseries d'aujourd'hui sont devenus des sculptures (Bûcher des vanités, Émotion orientale, Hommage à Jean Prouvé, Embrassez-moi jeune homme...), des images ou poèmes comestibles, en éditions limitées.
Ce temple est un hommage à tous ces gâteaux, charlottes, madeleines, kouglofs, babas, tartes et tartelettes… qui heureusement continuent d'exister et d'évoquer le bonheur.

Vanity-Cake est extrait d'une série de huit temples dédiés aux emphases culinaires de notre époque (exposition Le Bon Marché, Paris, 2006). La question sur laquelle je voulais me pencher était celle-ci : Les nouvelles cuisines sont-elles les nouvelles religions du XXIe siècle ? Les chefs, nos nouveaux papes ?
Tous mes Autels et Temples, qui sont des supports à des questionnements sur notre société de consommation. Ce travail est inspiré par l'omniprésence des petits temples domestiques contemplés durant mon enfance au Vietnam. J'ai étendu l'imagerie de ces œuvres à d'autres divinités après des voyages à Ceylan, au Cambodge (Angkor-Wat) et en Indonésie (Borobudur), où les temples et lieux d'offrandes sont aussi inhérents au quotidien.

Ma façon de procéder pour créer est de détourner, retourner, empiler des objets de grande consommation jusqu'à les élever en constructions. Ces moules à gâteaux obsolètes, presque déjà des ruines pieuses magnifiques, m'ont évoqué les temples et la philosophie Hindoue. Et également la vaisselle indienne commune en aluminium. J'ai donc voyagé avec Google pour m'approcher du Taj Mahal, de Khjuraho, d'Akshardham, ou du temple Dilwara au Rajasthan...
C'est ainsi que Vanity-Cake est né.

Vanity Cake / installationVanity Cake / installationVanity Cake / installation
Vanity Cake / installationVanity Cake / installationVanity Cake / installation

Musée de Gajac, Villeneuve sur lot, j'ai le plaisir d'installer une chapelle Vanity-Cake (derrière une photo de Denise Nicolini), parmi des œuvres de Delacroix (dessins), Georges Gasté (peintures et photos), Pierre Loti... Édition d'un catalogue.

Expositions personnelles : Les Fous de cuisine, Le Bon Marché, Paris - Claude Deloffre (2006) / [dé]rangements, Maison des Arts, Malakoff - Aude Cartier, (2010) / Banalités, Fondation Écureuil, Toulouse - Sylvie Corroler (2011).
Exposition collective : Un été indien, de Pondichery à Bollywood - Musée de Gajac, Villeneuve sur lot (2012).