* martine camillieri

 

 *  enfant

Dialogue(s) avec un brin d'herbe

Pousse, pousse ! Installation d'un petit potager d'épluchures destiné aux enfants, montrée lors de l'exposition : Dialogue(s) avec un brin d'herbe.

Une proposition de Natacha Seignolles et Aude Cartier
avec Wilfrid Almendra, Cécile Beau, Karine Bonneval, Martine Camillieri, Emanuele Coccia, Anouck Durand-Gasselin, David Drouard, Florian Gaité, Lydie Jean-Dit-Pannel, Eduardo Kac, Pei-Ying Lin, Adrien Missika, Spela Petric, Dimitrios Stamatis et Jasmina Weiss.

Quel rapport l'art entretient-il avec le vivant ?
De nombreux artistes et auteur.e.s de la scène française et internationale se préoccupent du regard que nous portons sur le monde naturel et placent le vivant au cœur de leurs œuvres. Si nous cherchons un contact avec la nature, dans le milieu intime ou public, la mise à distance de l'environnement naturel dans notre quotidien, en facilite une vision idéalisée, voire artificielle.
Dans l'exposition "Dialogue(s) avec un brin d'herbe", les oeuvres présentées proposent de nouvelles esthétiques, narrations et formes d'empathie envers le monde minéral et organique. Le fil rouge de l'exposition est l'observation, l'écoute, l'attention accordées aux choses, même les plus infimes, que peut porter la nature. Alors que l'on pourrait voir un paradoxe dans nos sociétés occidentales entre le plein essor technologique et la volonté existentielle de se rapprocher d'un monde à son origine, certains artistes associent le geste scientifique à la production d'images, où se confondent poésie et expérience.

Dialogue(s) avec un brin d'herbe
Pousse pousse ! 2017 - bois, verre, plastiques, boutures et épluchures de légumes divers. Dimensions variables.

Exposition collective : Dialogue(s) avec un brin d'herbe. La maison des arts centre d'art contemporain de Malakoff - Proposition de Natacha Seignolles et Aude Cartier (2017).